Comment se préparer à un audit de certification VCA ?

La certification VCA permet à une entreprise de mettre en application les principes généraux de prévention dans la gestion de ses activités et de pouvoir en apporter la preuve.

Pour obtenir cette certification, l’entreprise doit suivre un audit basé sur une check-list de contrôle, issue de la norme VCA.

Sous forme de questions, l’auditeur tâchera de vérifier que la politique interne de l’entreprise en termes de bien-être au travail, répond bien aux exigences reprises dans la check-list.

En Belgique, c’est le Besacc qui gère le processus VCA et qui reconnait différents organismes pour pouvoir mener les audits et délivrer les certifications.

Les différents niveaux de certification VCA :

1 étoile :

Certification destinée aux entreprises qui souhaitent démontrer à leurs clients qu’elles mènent une politique de prévention.

2 étoiles :

Cette certification est destinée aux entreprises qui ont recours à des sous-traitants. Dans ce cas, des questions complémentaires au "VCA 1 étoile" permettent de démontrer que les règles relatives à la gestion des sous-traitants sont respectées.

Pétrochimie :

Concerne les règles spécifiques complémentaires propres à l’industrie pétro-chimique.

Déroulement de l’audit :

Dans un premier temps, il est nécessaire de prendre contact avec un organisme d’audit agréé par le Besacc.

Après avoir communiqué les informations utiles, l’auditeur VCA et l’entreprise conviendront des dates de l’audit, généralement d’une durée de 3 jours.

 L’entreprise doit ensuite rassembler les pièces justificatives qui permettront de démontrer le respect de la norme VCA.

Le premier jour, l’auditeur rencontre la Direction et passe en revue les aspects documentaires tels que la politique de prévention, l’organigramme, les procédures, les descriptions de fonctions,…

Des rencontres sont organisées avec le personnel d’encadrement et administratif.

Le second jour est consacré aux visites de terrain, à la rencontre des travailleurs
Durant cette journée, l’auditeur souhaite vérifier l’appropriation des règles de prévention par les travailleurs et l’organisation.

De nombreux sujets sont abordés tels que la connaissance des instructions, le port des équipements de protection individuelle, la gestion de l’urgence, les échafaudages,…

Cela permet à l’auditeur de collecter les faits qui démontrent la conformité à la norme VCA.

Le dernier jour consiste en une visite des lieux de travail supplémentaire si nécessaire et au passage en revue des derniers documents.

Une synthèse est réalisée et les conclusions sont transmises à l’employeur en fin de journée.

Les conclusions de l’auditeur :

 L’auditeur peut décider de l’issue de l’audit de 3 manières différentes :

  • Réussite : l’entreprise a pu démontrer qu’elle applique le norme VCA, le certificat lui est alors remis pour une durée de 3 ans
  • Réussite sous conditions : certaines exigences minimales ne sont pas rencontrées. L’entreprise doit corriger ces points et les transmettre à l’auditeur qui acceptera ou non l’argumentation.
  • Échec : les non-conformités empêchent l’octroi de la certification. Dans ce cas, l’entreprise dispose des détails afin de corriger les non-conformités.

La formation VCA

Dans le cadre de nos formations, nous remarquons que certains font l’amalgame entre la formation VCA et la certification.

Comme décrit plus haut, l’audit VCA suit une check-list comportant des questions telles que :

  • Dans l’entreprise, a-t-on désigné un responsable sécurité, santé et environnement ?
  • Des analyses des risques de dernière minute (ARDM) sont-elles effectuées avant le début des travaux ?
  • Les collaborateurs responsables en cas de situation d’urgence ont-ils reçu une formation appropriée ?

Un des critères porte sur la formation des travailleurs et des cadres, avec les questions :

  • Tous les collaborateurs opérationnels possèdent-ils un diplôme « Sécurité de base VCA » (B-VCA) ?
  • Tous les cadres opérationnels possèdent-ils un diplôme « Sécurité pour cadres opérationnels VCA » (SCO-VCA) ?

Pour pouvoir répondre positivement à ces questions, l’employeur doit fournir les attestations de réussite reçues lors de la formation des travailleurs.

La formation VCA est donc un moyen de répondre aux questions portant sur la formation des travailleurs.

Cette formation s'adresse aux ouvriers (VCA base) et aux responsables (VCA Cadre) et se termine par un examen en ligne portant sur la matière.

A l'issue de l'examen et en cas de réussite (65% minimum), le participant se voit remettre un diplôme valable 10 ans.

On peut donc résumer en disant que la formation des travailleurs est un des critères de la check-list VCA.

 

Besoin d'aide dans la préparation de l'audit VCA ou d'une formation VCA pour votre personnel ?
N'hésitez pas à nous contacter pour en discuter et identifier comment nous pouvons vous accompagner.

Avis des clients

Vous devez être connecté pour pouvoir écrire un avis

Connexion

Donnez votre avis

Comment se préparer à un audit de certification VCA ?

Comment se préparer à un audit de certification VCA ?

La certification VCA permet à une entreprise de mettre en application les principes généraux de prévention dans la gestion de ses activités et de pouvoir en apporter la preuve. Pour obtenir cette certification, l’entreprise doit suivre...
Haut de la page

Une expérience unique

Nous sommes soucieux de vous offrir une navigation sécurisée et personnalisable. Nous utilisons à cette fin des cookies afin de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt, recueillir anonymement des données de statistiques et vous permettre une visite la plus agréable possible. Google pourrait utiliser vos données personnelles et les cookies afin de personnaliser ses publicités.

Produit ajouté au panier

Sous-total de votre panier (1 produit) HT :